LILLE ET SES PÉPITES ARCHITECTURALES !

Se promener à Lille, c’est sans aucun doute poser notre regard sur des bâtiments à l’architecture si typique de notre chère capitale des Flandres ! Chacun d’entre nous s’émerveille encore et toujours sur la Vieille Bourse, la cathédrale Notre Dame de la Treille ou le théâtre Sébastopol. Mais Lille recèle également de petites pépites architecturales et nous vous mettons sur la piste de quelques-unes d’entre elles !

La maison du 12 rue de Pas (Lille-Centre)

A quelques pas de la Grand Place, juste en face du Nouveau Siècle, levez les yeux… Un peu d’air d’abandon continue de transpirer de cette maison ! Mais ne vous y trompez pas : cette charpente a été rénovée. Et sous ces allures de bois, il s’agit de béton repeint en noir pour mettre en valeur son style néo-balnéaire. Surprenant, non ?

La cour et le passage des Brigittines (Lille-Centre)

Aux abords de la rue Gustave Delory, a priori pas de raisons, autres que quelques commerces, de s’arrêter.. Et pourtant ! Le numéro 58 de cette rue est inattendu ! Passez sous la voute et empruntez le passage des Brigittines. C’est une petite place entourée de petites maisons de briques rouges qui se révèlent à vous. Un lieu paisible, bourré de charmes, où l’on s’imagine bien habité, pas vous ?

L’ancien refuge de l’abbaye de Marchiennes (Lille-Centre)

Entouré et perdu entre des constructions « récentes », un hôtel particulier de style français classique datant du XVIIè siècle se cache derrière un porche au 191 rue de Paris ! Avec une cour pavée comme on les aime, ce lieu semble ne pas être à sa place. Et pourtant, c’est un vestige de l’Histoire de notre ville !

La cité philanthropique (Lille-Wazemmes)

C’est un bâtiment impressionnant par sa taille qui occupe l’angle des rues Gantois et de Wazemmes ! Sous Napoléon III, c’est un projet de Cité Ouvrière qui a permis la construction de ces bâtiments. Et même si leur rénovation dans les années 1970 a modifié leur apparence première, on peut saluer l’oeuvre !

La Maison Coillot (Quartier Saint-Michel)

C’est la figure de proue de l’Art Nouveau à Lille ! Conçue en 1898 par le créateur des bouches du métro parisien, cette maison a été commandée par le céramiste Louis Coillot. On pourrait passer quelques heures à admirer sa façade qui donne envie de visiter l’intérieur..

Il y a tant d’autres lieux insolites qui jonchent nos rues lilloises. Flânez et redécouvrez-les ! Mais surtout partagez-les avec nous :)

Sources : Lille secret et insolite. Les mystères d’une insoumise. , Eric MAITROT. Éditions Les Beaux Jours

Le groupe Lestienne Immobilier

Un réseau d'agences immobilières à votre service.

JLW Immobilier