Location étudiante : bien calculer son budget

Louer son premier logement ne s’improvise pas. On quitte le cocon familial et les étudiants n’ont pas conscience de tous les frais liés à une location. Alors pour bien réussir votre année, voici une liste des dépenses à anticiper !   

Les frais d’installation

Lors de la signature du bail ou de la remise des clés, le locataire doit verser au bailleur un chèque de caution, aussi appelé dépôt de garantie. Son montant est fixé à 1 mois de loyer sans charges pour les locations vides et 2 mois de loyer sans charges pour les locations meublées. Cette somme vous sera rendue en fin de location en totalité ou en partie si le propriétaire doit réparer les éventuelles dégradations que vous auriez causées dans le logement. Si vous avez trouvé votre location grâce à une agence immobilière, vous devrez payer des frais d’agence. Le montant de ces frais est précisé dans l’annonce immobilière. Ils couvrent les frais de visite, de constitution du dossier de location, la rédaction du bail de location et la réalisation de l’état des lieux d’entrée et de sortie. Enfin, si vous souhaitez louer un logement vide, vous devrez le meubler. Tournez-vous vers les associations comme Emmaus ou les sites internet type Leboncoin pour acheter des meubles à petits prix.

Les frais mensuels

Chaque mois, vous devrez payer un loyer. Son montant est fixé librement par le bailleur en fonction de la ville, de la surface et des prestations du logement. Le paiement des charges locatives peut varier. Elles peuvent être calculées « au réel » ou « au forfait ». Le montant des charges doivent être précisés dans l’annonce immobilière.  Attention, le propriétaire peut régulariser les charges en fin d'année. Si vous avez abusé du chauffage ou de l'électricité, il peut vous demander de payer en plus ! Qui dit location d’un logement dit souscription à une assurance habitation. Le montant de cette dernière varie en fonction du logement, de la ville et des garanties choisies. Les garanties incendie, dégât des eaux et bris de glace sont obligatoires. Vous pouvez choisir des garanties complémentaires contre le vol par exemple.

Les impôts locaux

Tous les locataires doivent régler une taxe d’habitation et taxe d’ordures ménagères. Et là, ça peut faire mal ! Le paiement de la taxe d’ordures ménagères est généralement réclamé à part par le bailleur mais il peut être compris dans le forfait des charges locatives. Concernant la taxe d’habitation, si vous louez une chambre auprès du Crous et dormez chez un particulier, vous bénéficierez d’une exonération. Les autres étudiants peuvent demander un allègement de leur taxe auprès du centre des finances publiques.

Les abonnements

Parmi les dépenses à prendre en compte dans votre budget, il y a les abonnements à l’électricité et/ou au gaz et un abonnement internet. Comparez les offres des différents fournisseurs d’énergie pour trouver l’abonnement qui vous convient. Les opérateurs proposent également des forfaits avantageux à l’occasion de ventes privées.

Les aides au logement

Les étudiants avec peu de ressources financières peuvent bénéficier des aides au logement. Les plus connues sont l’APL (Aide Personnalisée au Logement) et l’ALS (Allocation de Logement à caractère Social). Ces deux aides ne sont pas cumulables car elles ne s’adressent pas au même type de logement. L’APL est réservée aux logements conventionnés tandis que l’ALS concerne les autres types de logements. Les montants de ces aides varient en fonction de la surface du logement, du montant du loyer, des ressources du locataire, de la ville et de la durée d’occupation (8 mois minimum). Vous pouvez réaliser des simulations sur le site de la CAF et les ajouter à votre dossier de location, pour connaître le montant dont vous pourriez bénéficier.   Pour pallier à ces différentes dépenses, il est possible de travailler quelques heures par semaine. La garde d’enfant, le soutien scolaire, la restauration ou la livraison de repas à vélo sont des activités relativement compatibles avec un planning étudiant. Vous pouvez également vous adresser aux commerces et aux lieux touristiques qui peuvent recruter pour les week-ends.
JLW Immobilier